image

 

je tiens à remercier La Romance chez L'ivre-Book

pour ce Service Presse des plus surprenant !!!

 

Résumé  : Que s'est-il passé le mardi 25 février 2014 ?

Personne n'a rien remarqué, et pourtant, ce jour-là quelque chose a changé.

Qui est cet homme triste à fendre le coeur que l'on amène aux Papillons blancs ce soir-là ? Stella, employée dans ce foyer d'accueil depuis trois ans, n'en a pas la moindre idée. Pourtant, elle se sent vite attirée et prête à prendre tous les risques pour lui, même si elle devine que sous le chagrin qu'il porte en permanence se cache un lourd secret.

Qui est Egon ? Que dissimule-t-il ?

Tout ce que vous aimez est là : romance, sentiments, joies et peines, amours et secrets..., le tout rehaussé d'une belle écriture.

Après avoir publié "Liens de Sang", après vous avoir offert "Un seul jour", Callie J. Deroy vous livre ici un passionnant roman qui la fait rentrer directement dans la cour des grands.

 

Ma Note : 5*/6

 

Ma Chronique : Le foyer des Papillons blancs accueille des personnes dans le besoin qui ont l'envie de s'en sortir. C'est une main tendue pour leur permettre de sortir de la rue, de se reconstruire et retourner à une existence plus sereine et de voler à nouveau de leurs propres ailes.

Stella est une jeune employé du foyer, ce jour là elle accueille un mystérieux pensionnaire, d'une grande vulnérabilité, sa détresse la convaint de le prendre sous son aile.

D'un caractère peu bavard, d'apparence solide et pourtant si fragile, effrayé par tout ce qui l'entoure.

Toutefois, la jalousie d'un des pensionnaires, de l'attention que Stella porte au nouveau venu va engendrer un acte répréhensible puni d'exclusion au foyer des papillons blancs.

A la suite de cet événement, Egon se retrouve à nouveau à la rue, par un concours de circonstance, Stella décide de le reccueillir chez elle.

A-t-elle fait le bon choix ?

 

Le début de l'histoire est un peu longue à être amorcer mais ensuite tout s'enchaîne. Au fur et à mesure notre curiosité prend le dessus, on veut découvrir tous les non-dits, la folle passion qui s'annonce, c'est tendre, suave, romantique.

 

Stella est une personne douce, sensible, empathique et son passé tourmenté l'a rendu peu sûr d'elle.

Ce qui lui vaut d'être manipuler par sa soit disant meilleure amie Charlotte, la garce dans toute sa splendeur, hautaine, manipulatrice, traitresse et j'en passe, la liste serait trop longue.

Elle a mis sa vie en suspens dans l'espoir de retrouver son père SDF, elle s'empêche de vivre pleinement, par un concours de circonstance d'une rencontre qu'elle croit le fruit du hasard, elle finira par avoir son adresse, mais rien ne pouvait la préparer au conflit émotionnel qu'elle va subir.

Tout au long de ce récit , on ressent ses doutes, ses peurs, ses incertitudes quand au déroulement de sa vie, mais également son amour pour les autres, pour cet inconnu dont elle ignore tout jusquà sa véritable identité.

 

Egon, un homme énigmatique qui à son arrivée n'est que tristesse, désespoir, chagrin et c'est seulement au contact de Stella qu'il reprend goût à la vie. Il paraît fort physiquement mais il est aussi vulnérable qu'un nouveau né au jour de sa naissance.

Il cache tellement de secrets qu'on a envie de le secouer pour qu'il crache le morceau mais il faut patienter car le passé finit toujours par nous rattraper.

Et le choc est spectaculaire, ça valait le coup d'attendre; D'ailleurs j'en suis resté pentoise.

Leurs étreintes sont très passionnées, sensuelles, langoureuses. Un vrai délice de volupté, de désirs avec une légère pointe d'érotisme.

L'écriture est fluide, facile, charmeuse et depuis le début l'auteure nous fait mariner, nous tiens en haleine sur ce mytère qui entoure cet homme.

Et punaise la fin est cataclismique auquel on ne s'attend pas et je dois dire que Callie J. Deroy à fait très fort et la réalité de ses mots m'a percuté telle un tornade.

seul bémol : que fait Egon durant ces journées ? 

Je ne peux que vous conseillez de venir découvrir ce livre percutant et si réaliste sur notre manière de nous comporter, tout cela accompagné d'un amour si pur et beau...

 

*Karine alias Theowen*