Journal d'une robe noire

 

Titre : Journal d'une robe noire

Auteur : H.V. Gavriel

Genre : MM, Romance gay sentimentale et contemporaine.

Date de parution : 23 juin 2013

Editeur : Editions Textes Gais

 

 

Résumé : Le journal d'une robe noire, c'est celui de Bastien, jeune orphelin devenu avocat promis à un bel avenir. Il cache sous son masque lisse de garçon trop sage, une nature passionnée, un cœur à vif, une sensualité éperdue.
Entre rires et larmes, joies et drames, Bastien nous raconte sa vie, ses doutes, et sa quête absolue de l'amour.
Marqué du regret des mains fortes d'un père trop tôt disparu, Bastien cherche sa voie. Il rencontre l'amour pur et fou du jeune Théo, son ami de toujours, sa moitié d'orange, avec qui il connaîtra les premiers émois. Il connaîtra l'amour tendre de Jacques, son mentor et compagnon, auprès de qui il se construira avant que le destin ne les sépare. Il passera par l'amour sauvage de Bruno, le rude marin aux yeux verts, à qui il abandonnera bien plus que son corps.
Bastien devra parfois se perdre pour mieux se retrouver, et devenir un homme. Entre ombre et lumière, un parcours initiatique sensuel et , qui ne vous laissera pas indifférent.

 

Ma Note : 6 / 6 

Ma chronique : Sur les conseils de son thérapeute, Bastien, qui est aujourd'hui adulte, couche sur le papier d'un journal intime en remontant depuis cet accident terrible qui a changé sa vie à tout jamais.

Il remonte dans ses souvenirs avec au départ des mots d'enfants douloureux qui me prennent aux tripes. Car à la force de ses mots qui me troublent, c'est avec justesse que je comprend qu'à l'orée de sa vie, il garde déjà enfouit un si grand cri de douleur au plus profond de son cœur. Pendant cette enfance traumatisante où règne le silence tel un fantôme qu'il est devenu dans cette maison d'accueil hostile à sa présence. Sa façon gauche d'agir pour tenter de disparaître de ce cauchemar.

Il retranscrit avec émotions et besoins, les moments qui ont marqué sa mémoire. Bastien, cet enfant renfermé qui a du mal à communiquer avec le monde extérieur. Il nous conte sa rencontre avec Theo, cette bouffée d'air, son meilleur ami, sa moitié à jamais. Une amitié forte, une complicité d'enfant magnifique, siamoise. Elle évolue vers son premier amour simple, intense et pur. Cette expérience nous est dévoilée intimement, c'est un épanouissement de la découverte de sa sexualité, la beauté de l'insouciance, l'ivresse de la liberté. Mais comme toutes les bonnes choses, elles ont une fin !

Paraître est devenu pour lui une spécialité, cet avocat dévoué qui prend l'instant de quelques heures de plaidoirie un autre visage ne laissant rien sortir de son mal-être, que parfois le double visage empiète sur sa dure réalité. c'est ainsi qu'il se noie en silence, une souffrance en dérive. C'est percutant, émouvant de vivre à travers ce personnage sa relation avec Jacques qui se délite lentement, les non-dits qui étouffent petit à petit un bonheur qui s'effrite.

Bastien est si attachant, il est spectateur d'une chute sur laquelle il n'a aucune emprise. Il nous relate pourtant leurs instants de complicités, les merveilleuses interludes et son épanouissement à son contact. Son Jacques qui l'a foudroyé dès le premier regard.

Puis Bruno, sa renaissance pour sortir de cette brume froide et sans vie. Une dominance exacerbée, l'envie, la fascination intrigante et dangereuse, le besoin insensé de se perdre, dans une dérive sans fin pour sentir le vie couler à nouveau dans ses veines. Toutefois, c'est un cercle vicieux et la cruelle évidence est une joute intérieure qu'il nous fera partagé.

Le regard de la société peut être cruel parfois et salir le bonheur simple, sans artifice qui se construit à son insu.

La beauté de cet épanouissement contre vents et marées se dissout dans le plaisir au gré des expériences de Bastien. 

C'est une plume poétique, sublime et enjôleuse qui a su m'envoûter dès les premiers mots. Le fait de sauter du présent au passé est réalisé avec beaucoup de souplesse. Ce qui permet en autre de partager le vécu de Bastien face à son désarroi, ses peines, ses joies, ses combats, ses chagrins et ses interrogations. On assiste à tous ses passages, ses transformations, sa maturation et les événements qui lui font prendre conscience de ses erreurs mais également de ses réussites

Ce livre est un coup de COEUR monumental. Je crois que jamais un auteur ne m'avait autant touché, fait vibrer, pleuré, vivre un telle expérience. S'insinuer dans la vie d'un personnage si torturé, son apprentissage, l'analyse profonde du soi, cette introspection sinueuse. Ce roman est composé de moments magiques. Il est prenant, magnétique, passionnel et bouleversant. C'est une quête pour avoir l'heur de toucher du doigt ce qu'il s'est tant refusé depuis la perte de ses parents.

La fin je m'en suis doutée rapidement, or cela ne m'a pas empêché de l'apprécier à sa juste valeur. Car ce destin ne pouvait se terminer autrement.

 

*Karine*

Lien Amazon pour Journal Intime d'une robe noire