Coming out

 

Titre : Coming Out

Auteur : Angie Le Gac

Date de parution : 23 juillet 2015

Genre : M/M, Romance sentimentale

Editeur

 

RésuméPierre-Louis, aristocrate de vingt-sept ans mène une existence en apparence bien rangée. Professionnellement, tout lui réussit. Il a une fiancée, la jeune avocate Sophie Maurel, qui attend sa demande en mariage. Mais Pierre-Louis n’est pas pressé de s’installer dans une vie de famille. Il ne veut pas renoncer à son véritable plaisir : les aventures d’un soir avec d’autres hommes. 
Une vie égoïste, basée sur des faux semblants que sa rencontre avec le beau Manuel va venir bousculer. 

 

Ma Note : 4 / 6

Ma Chronique : Pierre Louis est né avec une cuillère en argent dans la bouche. Il reprend les rênes du domaine familiale pour le plus grand plaisir de sa mère.

Il investit dans les chevaux et implante un Haras aux abords du vignoble.

Il est en relation depuis 6 ans avec Sophie mais il se trouve des excuses pour ne pas officialiser leur union, elle est surtout un bon alibi.

Manuel deviendra le nouveau palefrenier, il est tout à fait du goût de Pierre Louis, à qui rien ne résiste.

Cependant, son existence va être remise en question. Que veut-il vraiment, de manière inconditionnelle ?

 

Alors je dois dire que mon avis est mitigé. C'est une belle histoire, rythmée, à laquelle il manque une petit quelque chose, plus de fougue et d'émotions fortes.

C'est doux, la recherche du soi est bien amenée, une charmante romance.

Pierre Louis est parfois imbus de sa personne, prétentieux en apparence, il aime à la fois le luxe et la simplicité. Il est tourmenté et étouffe dans ce monde de convenances et de faire valoir.

Il n'est pas heureux et se cache derrière une lâcheté qui va lui coûter chère. Il est tellement installé dans son confort qu'il est incapable de rendre compte du mal qu'il fait autour de lui. Que la vie qu'il a choisi, se cacher pour de mauvaises raisons n'est qu'une façon de se leurrer lui-même.

Ne pas accepter ce que l'on est, ce n'est pas vivre pleinement et sereinement. Se voiler la face c'est souffrir et faire souffrir en retour. Mais la peur du regard des autres et de leur réaction est tout à fait compréhensible.

Le personnage de Manuel est l'opposé, attachant, émouvant là où celui de Pierre Louis est fade.

Il est timide, un regard triste, profond et grave, un passé tortueux et torturé, tendre, gentil.

Cette première fois le laisse douloureux et désemparé. Mais là encore ce candide s'accroche, se bat, patiente pour ce qu'il désire.

On ressent son amour pour son amant, sa vulnérabilité, ses cicatrices du passé, ses incompréhensions. J'ai souffert avec lui, je me suis attaché à ce personnage.

Un passage m'a particulièrement bouleversé, la réaction de la mère est violente et virulente. Comment peut-on aimer l'instant d'avant et ce même amour disparaître en un claquement de doigt l'instant d'après....

Ce petit extrait du livre résume beaucoup pour moi :

"La passion était souvent éphémère alors que l'amour profond n'avait pas de fin"

 

Une belle romance tout en douceur et légèreté, un bon moment de détente.

 

*Karine*

 

Lien Amazon pour Coming Out