Copycat

 

Lecture en partenariat avec notre partenaire Mix Editions que je remercie pour sa confiance et ce service presse !

 

Titre : COPYCAT

Auteur : Johanna Lynn

Genre : MM, Policier, Tueur en série, romance Gay

Date de parution : 14 avril 2016

Editeur : Mix Editions

 

Résumé : Dans les rues sombres de Philadelphie, un prédateur rôde, chassant et tuant. Alors que ses victimes refont surface l'une après l'autre et que les cadavres s'entassent, la police est soulagée de voir arriver une équipe d'agents du FBI. Mais pour l'un d'eux, cette affaire de meurtres en série cessera rapidement de n'être qu'une enquête parmi d'autres. Les crimes perpétrés qui passent pour l'hommage d'un admirateur de Jeffrey Dhamer, dissimulent pourtant leur vérité propre, et chacun est un pas qui rapproche le tueur de son objectif. Il est des rencontres qui peuvent changer le cours d'une vie. Irrémédiablement, en un instant fugace, un rien suffit à briser... Ou à guérir.

 

Ma Note : 5,5 / 6

Ma chronique : C'est une immersion dans un monde sombre. Un fugueur déboussolé, apeuré...Un jeune homme offrant son corps...Une enquête que la police locale est plus que ravie de refiler au F.B.I., elle avoue être complètement dépassée par le cours des choses.

Philadelphie est ravagée par l'accumulation de victimes, tous les indices sont passés aux cribles. Rien sauf des corps qui s'amoncellent !

Un psychopathe rode et son modèle n'est autre qu'un des plus grands tueurs en série du XXè siècle. Imitateur. Adorateur. Fan...Là est toute la question : Pourquoi ?

 

L'agent spécial Nathan Redfield est en charge du dossier. Il dégage une aura imposant le respect mais laisse malgré lui déteindre son empathie.

Il inspecte, cherche ce point zéro qui pourrait amorcer l'évolution de l'enquête. Il piétine, tourne en rond et dans une dernière tentative l'aperçoit peut être... Cette rencontre qui risque de tout changer, vraiment tout.

Cet être angélique, une âme dévastée deux ans plus tôt qui par la force des choses est devenu plus perspicace, méfiant. Avec un tel besoin de respect, de considération. Quand il réalise qu'il a été observé, décortiqué et dans quel but ?

Le tueur est organisé et méticuleux, il ne laisse aucune trace, ni A.D.N. ou empreintes. Aucun témoin. C'est un sadique avec un côté pervers. C'est un psychopathe qui vit dans un univers de fantasmes auquel il s'accroche imperturbablement, autour duquel il tisse sa vie qui devient utopiquement réelle.

Pour Nate, le plus urgent est de trouver le déclencheur, la personne, la victime en devenir qui a provoqué cette démence. C'est dans le monde nocturne qui n'est pas que festif comme beaucoup le croit, le voit. Il peut être sordide, glauque et véritablement dangereux.

Les premières lignes sont annonciatrices de peurs, de mort, la sensation est prenante. Les mots sont accrocheurs, les références et le contenu de l'histoire sont un chef d'oeuvre. C'est du grand art, c'est un thriller accaparant toute mon attention rapidement. Le descriptif du mode opératoire du tueur est détaillé, scrupuleusement analysé. Sa victimologie est un point essentielle qui peut faire toute la différence.

Les personnages sont travaillés, ils ont de fortes personnalités. Le récit provoque une avalanche d'émotions, les détails sont précis, directs.

Plus l'enquête avance, plus l'auteur capte son lectorat, le rythme imposé est excellemment travaillé. Les frissons, la panique s'invitent subrepticement, insidieux, violents, prétrifiants. Au milieu, on découvre cette attirance inexplicable, interdite que chacun réprime. On ressent la révolte de cette victime, son impuissance face au prédateur en évolution, au bord de la folie.

La poussée d'adrénaline est puissante, tétanisante. On bascule en même temps que le changement opéré, c'est grisant. La tension est palpable dans l'air au point de transparaître à travers chaque parcelle de nos esprit à l'affût.

J'ai été scotchée par la plume que je découvre avec Copycat, elle est envoûtante. Johanna Lynn retranscrit à merveille chaque éléments déterminants, sentiments, angoisses. A la finalité, on perçoit toute l'intensité de cette expérience. Quand la dernière page arrive bien trop subitement, j'en veux encore !

Ce livre est magnifiquement clos sur une note de perfection...

 

*Karine*

 

Lien Amazon pour Copycat

Lien Mix Editions pour Copycat