passion an arctique

 

Sp Auteur

 

Titre : Passion en Arctique

Auteur : Keira Andrews

Genre : Nouvelle MM, Homoromance sentimentale

Date de parution : 29 Mars 2017

Editeur : KA Books

 

~Résumé~

Quand deux étrangers sont piégés par une tempête de neige, la chaleur monte.

Hanté par ce qu’il a perdu en Afghanistan, le Capitaine Jack Turner se retrouve à la croisée des chemins. Même si le dernier endroit où il veut être, c’est l’Arctique, la mission de routine le sort au moins de son nouveau bureau. Parti du mauvais pied avec le Ranger Canadien qui le guide à travers ce territoire interdit et dangereux, Jack aurait voulu être n’importe où ailleurs que dans la tente qu’il partage avec le Sergent Kin Carsen. 

L’Arctique fait partie de l’âme de Kin, et il n’arrive pas à laisser la toundra derrière lui. Il aurait voulu vivre en tant qu’homme ouvertement gay, mais le Nord n’est pas aussi tolérant que le reste du Canada. Bien qu’il soit seul, il aime son travail de Ranger, patrouillant dans ce vaste territoire qu’il connait si bien. Toutefois, il est en terrain inconnu lorsqu’il s’agit de Jack, et quand ils se retrouvent coincés ensemble par une tempête de neige, un désir inattendu commence à s’enflammer. Bientôt, luttant pour survivre, tout ce que ces deux étrangers ont, c’est l’un l’autre.

 

Note : 4/5

~Avis~

 

Jack est un capitaine à la carrière en berne, ses supérieurs décident de l'envoyer à Arctic Bay ne sachant pas quoi faire d'autre de lui depuis son retour d'Afghanistan. Après tout prendre un grand bol d'air glacé est une alternative à son ennui quotidien.

Lorsqu'il rencontre le Sergent Carsen, leur premier échange est froid, laborieux et distant. Cela s'annonce comme une mission pénible en perspective dans le froid glacial.

Mais espérons que seul la banquise restera gelée !

 

Arctic Bay est une fourmilière où tout le monde se connaît et où les nouvelles circulent très vite. Garder son intimité est difficile et l'homosexualité mal tolérée. C'est pour cela que le sergent Carsen n'a jamais fait son coming-out.

Ce ranger cache sa véritable nature aux yeux de tous, pourtant son physique avantageux n'est pas passer inaperçu au capitaine Turner.

Jack Turner est depuis sa dernière mission, envahit de remords, sa culpabilité le ronge et sa vie est devenue sans saveur. Il renvoie au ranger l'impression que cette mission est une perte de temps.

 

Pour Kin, son avis sur le capitaine est biaisé, le malaise du début à cacher la véritable nature de cet homme torturé. Plus j'avance dans le récit plus des points communs entre eux apparaissent octroyant une ouverture amicale.

Or, l'espace confiné de la tente se charge peu à peu, déstabilisant Kin un peu plus à chaque moment passé avec Turner.

 

Sous leur apparence militaire, autoritaire parfois, se cache en surface des sentiments insoupçonnés qu'ils ont appris à entériner. Cependant, lorsqu'ils sont palpables, c'est un déploiements en force d'émotions brutes où l'on bascule vers des vagues de désirs brûlants.

 

La beauté et la tranquillité des lieux sont propices à la promiscuité, au rapprochement pourtant les deux hommes ne cessent de fuir.

C'est sans compter sur le courant électrique qui s'intensifie, la chaleur se propageant et la tension qui augmente et épaissit l'air. Un rien suffit à ce que se brasier qui couve, s'enflamme et c'est une extase de partage sensuel, un assouvissement urgent et délectable, un besoin fulgurant de contact pressant dur et doux.

 

Dans ce récit, de nombreuses descriptions nous imprègnent de l'atmosphère particulière de cette ambiance froide. Quelques explications techniques sont nécessaires pour comprendre les dialogues et rendent le tout plus compréhensible. C'est intéressant de découvrir des informations sur les Inuits parsemés ici et là.

 

Mais cette lecture n'est pas un long fleuve tranquille. La plume de l'auteur est fluide, douce avec des instants de détresse évidents, de stress, de panique, d'hésitation. Additionné de rebondissements où Jack et Kin seront éprouvés.

Elle submerge avec les doutes des personnages, accentuant sur le passé de Jack avec les Flash-backs, déployant de sombres souvenirs. Ainsi que sur celui de Kin, ce vécu qui le hante parfois sans prévenir.

 

La fin de cette nouvelle est classique sans surprise, cependant c'est une agréable lecture avec des pointes d'intensité !

 

*KarineDS*

 

Lien Amazon pour Passion en Arctique